En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles.

Incontinence urinaire : la solution du médicament

incontinence-urinaire

Nous avons vu que la rééducation du périnée est une solution pour lutter contre l'incontinence urinaire.

Une autre voie est le médicament.

La cible est dans ce cas l'incontinence urinaire par impériosité ou l'incontinence urinaire mixte qui sont les seules à pouvoir être traitées par une méthode médicamenteuse.

Le mode d'action du médicament contre l'incontinence urinaire

Pour bien comprendre le mode d'action du médicament contre l'incontinence urinaire, il est primordial de connaitre la façon dont fonctionne l'incontinence par impériosité :

incontinence-urinaire

Dans l'incontinence par impériosité, ce sont les contractions involontaires et incontrôlables de la vessie qui vont provoquer les fuites urinaires.

Les contractions de la vessie sont provoquées par des récepteurs appelés les récepteurs muscariniques et qui tapissent la la vessie.

Ces récepteurs sont sensibles à une molécule dénommée l'acétylcholine. Une fois produite par les neurones, elle est dirigée vers la vessie par le nerf sympathique. Les récepteurs la reçoivent et cela a pour conséquence de provoquer les contractions de la vessie qui vont permettre la miction.

En temps normal, le processus se fait alors que la personne ressent le besoin d'uriner. Cela se fait donc de façon consciente et progressive, tout en douceur.

Dans le cadre de l'incontinence urinaire, la libération de l'acétylcholine se fait de façon inconsciente et subite. L'envie d'uriner apparait donc de façon rapide et irrépressible.

Le rôle du médicament contre l'incontinence urinaire

incontinence-urinaire

Les scientifiques se sont donc dit qu'un bon moyen de stopper l'incontinence urinaire serait de neutraliser partiellement les récepteurs muscariniques, ce qui diminuerait les contractions de la vessie et favoriserait la baisse de l'incontinence.

Ces médicaments anti-incontinence urinaire sont appelés des anticholinergiques.

Au niveau des effets secondaires, on retrouve parmi les plus courants les troubles gasto-intestinaux, la sécheresse buccale, la constipation, des troubles de la conscience... Bien entendu, c'est comme tous les médicaments, vous n'aurez pas forcément tous ces troubles.

Les autres médicaments contre l'incontinence

Les anticholinergiques sont des médicaments spécialisés pour la lutte contre l'incontinence.

Certains médecins prescrivent aussi d'autres types de médicaments, utilisés à la base pour d'autres pathologies mais qui de par leur mode d'action peuvent avoir une influence sur l'incontinence.

On peut citer :

  • Les anti-dépresseurs cycliques
  • Les anxiolytiques
  • Les myorelaxants
  • Les psychotropes

Les anticholinergiques existant, l'intérêt de ces médicaments pour traiter l'incontinence n'est pas des plus évident, à moins de réactions allergiques aux anticholinergiques.

Ces médicaments sont prescrits car ils ont, pour les anxiolytiques par exemple, une action relaxante sur le système nerveux central. Mais les effets secondaires peuvent être costauds, les anxyolitiques pouvant entrainer une accoutumance et un effet de manque.

 

A voir également sur le site :

C'est quoi l'incontinence ?
L'incontinence de la femme
L'incontinence de l'homme
L'incontinence d'effort
L'incontinence d'impériosité
L'incontinence neurologique
Incontinence et ménopause
Incontinence et grossesse

Rééducation périnéale
Médicaments de l'incontinence
Opération de l'incontinence

Les protections de l'incontinence
Couche adulte
Acheter couche adulte

Le pipi au lit
Les traitements du pipi au lit